[NOUVEAU] La médecine du travail maintenant accessible aux personnes sourdes ou malentendantes !

Le CIAMT, Centre Inter-entreprises et Artisanal de santé au travail qui suit la santé de plus de 350.000 salariés est la première structure de médecine du travail accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

Depuis quelques mois, le CIAMT est à la fois un client d’Acceo et d’Acceolangues mais aussi un prescripteur de Tadeo. Rencontre avec le Dr Vinh Ngo, directeur général du CIAMT.

interview ciamt médecine du travail accessible

 

Comment avez-vous connu les solutions Acceo & Tadeo ?

J’ai été médecin volontaire pour Handisport et dans ce cadre-là, j’ai rencontré les membres de l’équipe Acceo-Tadeo. J’ai découvert ces 2 solutions qui m’ont semblé très pertinentes. D’une part Acceo, pour que nos médecins du travail deviennent accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, de l’autre, Tadeo, pour qu’ils puissent prescrire cette solution aux personnes qui sont en poste en entreprise. Dans le cadre de notre accessibilité avec Acceo, nous avons aussi découvert AcceoLangues, pour que nous puissions communiquer avec notre public entendant étranger, qui ne parle pas français,

Concrètement, qu’avez-vous mis en place ?

Nous avons pris contact avec Acceo et nous avons signé un contrat fin 2017.
Nous avons démarré le projet dans quatre centres afin de mesurer, dans un premier temps, la plus-value de cette solution. Nous avons déployé cet outil dans le Centre de Paris Italie du 13ème arrondissement et dans celui d’Ivry qui concentrent beaucoup de commerçants chinois et asiatiques, dans notre Centre « cellule de maintien dans l’emploi » dans le 19ème arrondissement qui touche une population d’épiciers, de commerçants et d’artisans africains, pakistanais, indiens, enfin dans le Centre de Melun (77).

Comment utilisez-vous cette solution ?

Nous nous en servons pour nos patients qui ont besoin de la traduction en langue des signes et pour nos patients qui, dans les centres du 13ème, d'Ivry et du 19ème arrondissement, ont besoin de traduction en langues étrangères. Notre service est accessible de visu grâce à l’utilisation de tablettes. C’est une solution très efficace et pratique car on peut se déplacer où l’on veut, tablette en main.

Comment a été reçue cette solution dans vos centres ?

L’outil est utilisé par les médecins, les secrétaires médicales, les infirmières qui font les visites médicales, les responsables des centres et bien évidemment, nos patients. La solution a été très bien reçue par nos équipes. Nous avons encore quelques calages à mettre en place, notamment en ce qui concerne certaines langues rares parlées par nos patients. Et nous devons déployer la communication envers nos publics et nos salariés malentendants (pour la prescritpion de Tadeo). J’en saurai ainsi plus dans quelques mois sur les retours de nos bénéficiaires. En attendant, ce que je peux dire, c’est que les équipes accrochent vraiment bien et qu’il y a une réelle appétence à l’outil dans nos quatre centres…